Logo MMA Solution

Qu'est-ce qu'une obligation ?

Imprimer

Une obligation est un titre représentatif d'une créance de durée fixe sur un organisme emprunteur, appelé émetteur. Les émetteurs peuvent être les Etats, les collectivités publiques, les entreprises publiques ou les entreprises privées.

Les principales composantes d'une obligation

  • Le nominal qui correspond à la somme remboursée à l'échéance (ex: 1.000 euros)
  • Le taux de rendement facial en % du nominal (ex: 5 % ce qui donne un coupon annuel de 50 euros)
  • La durée (ex: 10 ans)
  • La signature c'est-à-dire la qualité de l'émetteur

Dans l'exemple ci-dessus, le porteur du titre reçoit un coupon annuel égal à 50 euros. Il est remboursé in fine de ses 1000 euros.

Le cours d'une obligation

Le titre obligataire peut être vendu aux conditions du marché le jour de la vente. Son cours dépend à tout moment de la hausse ou de la baisse des taux selon une loi immuable :

  • lorsque les taux montent, le cours des obligations baisse
  • lorsque les taux baissent, le cours des obligations monte.

Cette loi repose sur un principe arithmétique simple. Par exemple, pour obtenir 5 euros de revenu, il faut investir :100 euros avec un taux d'intérêt à 5 % ou bien 85 euros avec un taux d'intérêt à 6% ou bien encore 125 euros avec un taux d'intérêt à 4%.
Il est donc logique que le porteur d'une obligation à 5% ne puisse la vendre à son nominal si dans le même temps l'acquéreur peut trouver sur le marché un titre de durée identique avec une rémunération meilleure (par exemple 6%). Le cours de l'obligation sera donc réduit d'autant plus que la durée restante est longue.
La détermination du cours procède donc d'un calcul actuarial qui tient compte des taux et de la durée.

La signature de l'émetteur

Elle caractérise la qualité de l'émetteur et mesure le risque de non-solvabilité pour le paiement des coupons et le remboursement au terme de l'emprunt. Les émetteurs sont notés par des agences spécialisées (ex: Standard and Poor's, Moody's) selon 3 catégories (A - B - C) elles-mêmes divisées en sous catégories (AAA, AA, A ou Aaa, Aa, etc...).
Les différences entre chacune de ces catégories se traduisent par des écarts de rendement appelés "spreads" par référence aux emprunts d'Etat. A notation constante de l'émetteur, ces spreads s'écartent ou se rétrécissent selon la conjoncture.

Les catégories d'obligations

  • Les obligations à taux fixe,
  • Les obligations à taux variable: leur taux de rendement évolue en fonction d'un indice de taux (TEC 10, TME, etc ...),
  • Les obligations convertibles: produits mixtes indexés sur la valeur de l'action support,
  • Les obligations indexées sur l'inflation (OATI): titres obligataires dont le coupon et le prix de remboursement sont réévalués chaque année pour tenir compte de la hausse de l'indice des prix depuis le lancement de l'emprunt.
Haut de page