Logo MMA Solution

Qu'est-ce qu'un OPCVM ?

Imprimer

Les atouts des OPCVM

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières regroupent notamment les SICAV (Sociétés d'Investissement à Capital Variable) et les FCP (Fonds Communs de Placement).
Créés en 1957, les OPCVM se sont révélés d'excellents véhicules de placement offrant simplicité, souplesse et sécurité.

  • Simplicité : L'épargnant est totalement déchargé de la gestion. Il connaît ses avoirs par la valeur liquidative et le nombre de parts. Il bénéficie de la transparence fiscale (capitalisation ou distribution). Il connaît les frais et charges à travers la notice d'information.
  • Souplesse : L'achat et la vente peuvent se faire pour des sommes modestes et la liquidité du marché secondaire est assurée par le promoteur. Le choix entre catégories et actifs sous-jacents est aujourd'hui très ouvert puisqu'il existe plus de 5 000 OPCVM ouverts au public sur le marché français allant du monétaire sans risque aux fonds les plus risqués comme ceux spécialisés sur le Nouveau Marché ou les FCPR (FCP à risque) ou encore les FCPI (FCP innovation).
  • Sécurité :
    • La sécurité est contractuelle car les règles de gestion sont strictement définies par la réglementation et son exercice en est étroitement contrôlé par l'AMF (Autorité des Marchés Financiers).
    • La sécurité est également financière car malgré l'exposition aux aléas du marché choisi, la mutualisation des titres et les règles de dispersion des risques obligent à un minimum de diversification des portefeuilles sous-jacents. Les gestionnaires sont en effet soumis à des règles très strictes de "ratio d'emprise" exprimés en % du portefeuille (ex: un OPCVM ne peut investir plus de 10% de son portefeuille sur une même valeur).

Différences entre SICAV et FCP

Différences d'ordre juridique

  • Les SICAV sont des sociétés anonymes par actions soumises à toutes les règles d'une société tant sur le plan formel (représentation, publicité ...) que fiscal (IS et TVA). Elles possèdent la personnalité morale et peuvent donc "ester en justice" en leur nom propre. Les titulaires de parts sont des actionnaires.
  • Les FCP sont des copropriétés sans personnalité morale. Leur gestion s'en trouve simplifiée du point de vue des formalités. Les titulaires de parts possèdent un droit de créance sur le fonds.

Différences d'ordre économique

  • Les SICAV ont pour seuil minimal 4 millions d'euros alors que les FCP peuvent ne détenir que 0,3 million d'euros.

Quelques particularités

  • Les fonds à compartiment : Très développés au Luxembourg, ces fonds regroupent dans une même entité des compartiments à valeur liquidative distincte. Ces fonds ne rencontrent pas un grand succès commercial en France car l'arbitrage d'un compartiment à l'autre est finalement considéré comme une opération d'achat / vente, donc soumis à fiscalité.
  • Les OPCVM maîtres et nourriciers : L'OPCVM nourricier est investi à 100 % dans un fonds maître. Cette technique permet par exemple de labéliser un fonds aux couleurs d'un distributeur et d'en moduler les frais selon les besoins.
  • Les OPCVM à procédure allégée : Ils sont réservés à des institutionnels ou à des investisseurs avertis. Le montant minimum de souscription est de 500 000 euros.

Comment souscrire à des OPCVM ?

Les banques et les sociétés d'assurances possèdent généralement leur propre gamme d'OPCVM et en privilégient la vente par des conditions de tarification privilégiées (absence de droits de garde).
Il est possible, toutefois, d'acquérir n'importe quel OPCVM de la place grâce à son code ISIN. L'OPCVM peut être souscrit :

  • en nominatif
  • dans un compte de titre (PEA ou non)
  • dans un contrat d'assurance en unités de compte.
Haut de page