Logo MMA Solution

Les règles communes aux SICAV et FCP

Imprimer

La valorisation

La périodicité de parution des valeurs liquidatives dépend des actifs gérés :

  • quotidienne pour plus de 75 millions d'euros
  • au minimum bimensuelle en deçà
  • au minimum mensuelle pour l'épargne salariale (FCPE)

La valeur liquidative (VL) d'une part de FCP ou d'une action de SICAV s'obtient tout simplement en divisant l’actif net par le nombre de parts ou d'actions.

La distribution ou la capitalisation

Certains OPCVM distribuent régulièrement les revenus qu’ils encaissent (dividendes d’actions ou coupons d’obligations), d’autres les réinvestissent automatiquement, ce qui augmente leur valeur. Les deux systèmes sont équivalents d'un point de vue financier.
Lorsqu'on souhaite constituer un capital, on peut privilégier les produits de capitalisation et lorsqu'on souhaite au contraire compléter ses revenus, on peut privilégier les produits de distribution.

La tarification

Les frais sont de trois types :

  • les frais d'entrée prélevés à la souscription. Ils vont de 0 à 5 % et servent généralement à rémunérer l'apporteur, l'OPCVM pouvant en conserver une partie.
  • les frais de gestion prélevés sur l'encours à chaque valorisation. La valeur liquidative est donc nette de frais de gestion. Ils se situent dans une fourchette de 0,5 % à 3 % et servent à rémunérer la gestion au sens large (tenue de compte, gestion administrative et comptable, etc...).
  • les frais de sortie, moins pratiqués, sont retenus par l'OPCVM en cas de rachat.
Haut de page